Blasé…

… de toutes ces inepties, des filles qui se vendent comme des célibataires endurcies et vantent leur vie de couchette et leurs envies de sauter sur tout ce qui bouge, sur leur blogue, sur twitter, à la télé ou peu importe.

En fait, non, ce bout-là, j’en ai rien à foutre. Elles vivent leur vie comme elles veulent.

Mais j’ai eu une conversation récemment avec Sandy, une amie qui ne l’est plus à cause de ladite conversation, et, ce qui venait après :

« Je vis ma vie comme je veux, je suis épanouie et je me fais sauter autant que je veux »

c’était:

« Je m’ennuie et je veux un gars dans ma vie ».

Après quelques années de ce régime – je suis patient, quand même – c’est pendant ce qui allait devenir notre ultime conversation que je n’ai plus su me contenir.

« Sandy, que je lui ai dit, en la regardant dans les yeux, je te méprise. »

Elle a ouvert de grands yeux. Me sondait pour voir si j’étais sérieux.

« M’en vais te le dire, le secret pour te trouver un chum, fille : arrête d’agir comme une pétasse. »

Un éclair dans ses yeux. Sandy a voulu me gifler, l’espace d’un instant, mais j’ai poursuivi sur ma lancée et elle a comme figé.

« Primo, c’est pas dans un bar, soûle comme trois que tu vas trouver le grand amour ; deuzio, la vie c’est pas Sex and the City, et passé 30 ans, tu n’as plus le quart du charisme sexuel ni du contrôle sur ta vie sexuelle qu’on veut bien te le faire croire et ter…

-Ben voyons, je chasse, moi, c’est moi qui le trouve le gars, c’est moi qui le choisit et qui le traîne dans mon lit, se défend Sandy, qui voyait là une façon de me remettre à ma place.

Car évidemment, la femme « chasse », désormais.

-Right…que je réponds.

« Encore quelque chose qu’on te fait croire, fille. Voyons donc. Voir si un gars normalement constitué va refuser de coucher avec une fille qui lui fait savoir ses intentions. À part si elle est vraiment repoussante ou si une plus belle lui a fait une meilleure offre plus tôt, mets-toi ça dans tête ma Sandy, ya pas de chasse ici.

Ya un gars qui gagne à la loterie. Point barre.

Et tertio, ton rêve de trouver un homme distingué, classy, qui te tiendrait la porte avant de te faire jouir sur le plancher du salon, tu peux l’oublier tout de suite. Ce monde-là est casé depuis un hostie de boutte – t’as trente ans, ta chance est passée depuis au moins 5 ans – avec des filles qui ont eu la présence d’esprit de faire leurs conneries de jeunesse quand elles étaient jeunes.

Ça fait que refais-toi, sinon une virginité, au moins une réputation, si tu es sérieuse dans ta démarche de rentrer dans le rang des gens qui vivent en couple. Ou arrête de me faire chier avec tes histoires.

-…

-Une clope ? que je lui ai offert, en signe de paix.

-Fuck you !

Elle s’est levé, a rassemblé ses affaires en vitesse, s’est rhabillée, m’a montré son cul et ses seins, et m’a dit, littéralement « Fais-toi une image mentale, tu les verras plus jamais ceux-là ! »

J’ai haussé les épaules. « Ceux-là ou d’autres… Des filles comme toi, Sandy, qui se croient libérées sexuellement, mais qui ne font que servir la société de consommation où on vit, il va encore y en avoir. Tant que je vais bander, je vais en trouver. Fait que… »

Elle est partie en claquant la porte.

Clamski est arrivé, m’a reproché mon manque de tact après que je lui ai expliqué de quoi il retournait, mais m’a quand même demandé son numéro de téléphone.

Le monde est fait pour les profiteurs. Aussi ben profiter, tsais.

 

Publicités

5 Réponses to “Blasé…”

  1. Juliette Says:

    Awoye… oK… on va y réfléchir

  2. Mad Says:

    Tout à fait d’accord !

    Effectivement, on en devient blasé. Autant pour un gars que pour une fille.

    Mais, ils en restera toujours qui n’auront rien compris. Genre, rendu à 40-50-60…whatever, vont vouloir continuer ce jeu superficiel, en continuant à se comporter, déguiser comme des jeunes de 20-30 ans pour s’étourdir face à la réalité. C’est la vie !

  3. asse42 Says:

    J’aime bien. Même si il faudrait analyser aussi du côté féminin. Tu devrais laisser Sandy te balancer aussi ce qu’elle a sur le cœur et vous vous rendrez peut-être compte que vous recherchez la même chose dans ce bas monde: Des relations HUMAINES. Et c’est pas toujours facile de se connecter ^^

  4. Gen Says:

    Billet très bien écrit, qui m’a fait sourire mais m’a également laissé avec quelques questions…

    Est-ce un automatisme que toutes les femmes célibataires trentenaires « souhaitent secrètement se caser »?

    Une femme ayant une sexualité active (avec plusieurs partenaires )peut-elle être considérée ec les mêmes égards que son équivalent de sexe masculin?

    Si tous les bons gars ont eu la présence d’esprit de se caser autour de 25 ans, les femmes célibataires de 30 ans ont le choix entre entrer au couvent ou devenir des dévergondées?

  5. Quentin_r Says:

    Oh wow, tu es dur mais réaliste dans ton propos je trouve =) Le pire dans tout ça, c’est que j’ai l’impression que les hommes et les femmes ne sont pas égaux à ce petit jeu. Les bons gars se sont tous casés à 25 ans … Right, fait qu’il faut que j’agisse dans l’année alors ! On a tout de même encore le vieil adage de dire qu’une femme qui couche à droite à gauche est une trainée, tandis que s’il s’agit d’un homme, c’est un Don Juan. En conséquences je pense qu’on a une « date de péremption » plus élevée que les femmes : on a moins de regain de réputation à faire en cas de volonté de se caser sérieusement.
    C’est marrant comme quoi être une femme libérée … Ben ça libère pas forcément des clichés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :