Il m’a lancé ça…

… comme ça, mon vieux Clamski, l’air tellement sérieux que je me suis presque laissé convaincre sans avoir entendu ce qu’il avait à dire, il m’a lancé : « Tsé, si tout le monde décidait que toutes les dettes de tous les pays étaient effacées, de même, là, rien que d’un coup… Qui serait perdant ?

-Euh… les banques..?

-Oui. Et donc, à tout casser… une centaine de personnes, sur terre… genre… Qui auront tôt fait de se renflouer. C’est pas une couple de billions qui leur fera un pli sur la différence.  »

J’ai pensé à ça. Je suis resté longtemps songeur. J’ai regardé Clamski, qui affichait son air « ben, c’est logique, non ? » Il devait bien y avoir un argument qui contredirait cette idée. C’était beaucoup trop simple. Simpliste.

« Les historiens du futur en parleraient comme de La Grande Faillite, rêvait encore Clamski. Le moment où l’humanité a compris que…

-Les politiciens… que je l’ai interrompu, c’est eux qui n’envisageront jamais ça.

-Pourquoi ? m’a demandé Clamski, en souriant, content.

-Trop à perdre ?

-Voilà. »

Pourtant… si on cherche bien, il doit bien en avoir quelques-uns qui ont des couilles ? Qui ne font pas ça pour préparer leur retraite ? Qui…

Clamski a levé la main, d’un air las. Je me suis tu.

Pis on s’est rebranché sur nos laptops respectifs.

Je pense qu’il est sur un site de cul.

Publicités

4 Réponses to “Il m’a lancé ça…”

  1. Richard Patry Says:

    Paul Martin, quand il était ministre fédéral des Finances, avait fait une petite gaffe, en entrevue, gaffe qui avait dès le lendemain fait plonger le dollar canadien. Il avait dit: « C’est évident qu’on ne remboursera jamais la dette. On s’arrange pour qu’elle soit supportable, que le paiement des intérêts ne nuise pas au développement économique ». Je le cite presque au mot pour mot. C’était quand même incroyable: le ministre canadien des Finances qui dit, comme ça, que jamais le Canada ne remboursera ses dettes ! Tout ça pour dire que bien évidemment, on finira par aller, comme en 1945, vers une réforme majeure du système monétaire, qui va inclure la problématique des dettes publiques, devenues absurdes, sauf pour la poignée de charognards qui les finance.

    … Quel site de cul, tu crois ?… 😉

  2. scrypticwriter Says:

    j’espère qu’une réforme se fera, mais je n’y compte pas trop. on dirait que les « puissants » ont décidé que rien n’est plus important que l’accumulation de capital. peut-être parce que je ne suis pas riche moi-même, mais je me demande souvent pourquoi ils en ont tant besoin. et d’autant.

    site de cul, euh… je pense que ceux qu’il fréquente ne t’intéresseront pas 😉

  3. Richard Patry Says:

    J’ai jamais compris, moi non plus, le plaisir d’accumuler, et d’accumuler, et d’accumuler encore, tout en sachant que ce que t’accumules en prive d’autres, d’innombrables autres, qui souvent en crèvent. J’ai jamais compris que la richesse ne s’apprécie que parce qu’elle est rare…

    … peut-être que Clamski est plus curieux, et plus ouvert d’esprit que tu ne le crois… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :